L'homme qui mystifia le jury Goncourt...

Le 2 décembre 1980 disparaissait Romain Gary.

Né Roman Kacew, le 21 mai 1914 en Lituanie, cet homme a été aviateur, résistant et diplomate avant de devenir écrivain. Il utilise plusieurs pseudonymes: Lucien Brûlard, François Mermont, Fosco Sinibaldi, Shatan Bogat et Emile Ajar. C'est grâce à ce dernier nom de plume qu'il réussit la plus grande supercherie du monde littéraire: obtenir deux prix Goncourt, ce que les statuts interdisent.

En 1956, Romain Gary obtient le prix Goncourt pour son roman Les Racines du ciel.

En 1975, Emile Ajar reçoit la même récompense pour La Vie devant soi.

Personne ne sait alors qu'il s'agit d'une seule et même personne...

D'autant plus qu'Emile Ajar est incarné par Paul Pavlowich, le petit-cousin de Romain Gary!

La vérité n'est révélée qu'après la mort de l'écrivain, en 1981.

Vous pouvez écouter ici l'émission que France Inter a consacré à ce sujet!

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square